MAGIE ROSE

Au Louvre, les figurines de la galerie d’art copte présentent les croyances égyptiennes du IIIe/IVe siècle. Le visiteur se fera notamment toiser par une ribambelle de génies chargés de chasser l’esprit malin. Par ici, faut pas avoir grand-chose à se reprocher. En fuyant vers la vitrine voisine, on croise cette étrange statuette au regard percé…. Continue reading

INJUSTES NOCES

Le Louvre aime Poussin, des salles entières lui sont consacrées. On y voit ses personnages défilant dans leurs toges colorées : Les Sabines se font enlever, Diogène balance son écuelle, Saphire est foudroyée, Moïse est sauvé des eaux… Des épisodes bibliques ou antiques qui n’en finissent plus de vieillir, la faute à un classicisme poussiéreux qui ne serait plus capable… Continue reading

BLEU, BLANC, ROUGE. RIEN NE BOUGE ?

Au Musée d’Orsay, Claude Monet nous envoie promener, en plein-air : Saule pleureur, Grosse mer à Étretat, Les coquelicots, Les rochers de Belle-Île, Le bassin d’Argenteuil, Meules – fin d’été… Des sujets peints en séries pour capter la lumière au fil des saisons, au fil des journées. Avec La rue Montorgueil, à Paris. Fête du 30 juin 1878, la… Continue reading

PRIX AU DÉPOURVU

Au Louvre, les salles de la Renaissance du Nord sont assez sages. La turbulente peinture du XVIIe siècle ne fait pas encore hurler les salles de classe et les villages avinés, les pavillons bataves de la Compagnie des Indes ne plastronnent pas encore sur toutes les mers. À l’époque, ce sont les portugais qui maîtrisent… Continue reading

LA DETTE AU CARRÉ

Au Louvre, les salles de Mésopotamie présentent la paperasse de l’Histoire : contrats de vente, code pénal, abécédaires, calendriers, courriers de fonctionnaires… Après plusieurs millénaires, tout devient précieux. Ça donnerait presque envie de collectionner le calendrier des pompiers. Vers -3000, les échanges commerciaux explosent au Moyen-Orient. Les gouvernances rangent leur chambre. On invente les standards de mesure, d’écriture,… Continue reading

UN MÂLE INCURABLE ?

Pour désigner les mœurs de l’époque de Fragonard, on lit souvent les mêmes mots : galant, badin, coquin, fripon, ravisseur, grivois… Une sémantique « pot de miel » qui vient invariablement qualifier les toiles de l’artiste, friand de ces lubriques mises en scène où les messieurs regardent sous les jupes des filles. Des filles souvent confinées… Continue reading

EN PLEIN DANS L’ÉMILE !

Élisabeth Vigée Le Brun prend la pose avec Julie, sa fille de 6 ans. C’était l’âge de l’artiste lorsqu’elle fut récupérée chez la nourrice par ses parents. À son époque, les géniteurs prospères n’hésitent pas à déposer leurs mômes chez une nounou des années entières. Pourquoi s’encombrer la vie à changer des couches et à… Continue reading

CÉCITÉ DANS LA BIBLE

Au Louvre, l’exposition « Une brève histoire de l’avenir » propose d’esquisser une trajectoire de l’aventure humaine. Une aventure aventureuse, pas toujours cyclique, rarement linéaire et souvent cabossée. Pour illustrer le propos, les commissaires ont accroché une copie de La Parabole des aveugles (1568), peinture reflétant les choix hasardeux de l’Homme, éternel ignorant face à son avenir. Pour… Continue reading

MATIÈRE À RÉFLEXIONS

Les diamantaires d’Anvers mesurent l’éclat de leurs pierres à la lumière du nord, à 11 heures le matin. Étrangement, au Louvre, les Joyaux de la Couronne sont cachés dans la pénombre de la Galerie d’Apollon, orientée plein sud. Mais qu’importe. Derrière la vitrine, les pierres profitent d’un éclairage de star. Dans ce coin-là, on trouve… Continue reading

GRAND CRU DE BOURGOGNE

Au Louvre, les salles des peintures médiévales présentent des thématiques douces et légères : calvaires, mises au tombeau, piéta, descentes de croix… Le Retable de Saint Denis (1415-1416) s’insère assez bien dans ce florilège de douleurs servies par un réalisme sanguinolent où des personnages se figent dans une perspective chahutée. Pour le roi de France de… Continue reading