L’OR DE VÉRITÉ

Au Louvre, l’exposition “Vermeer et les maîtres de la peinture de genre” nous présente certaines oeuvres de Gérard Dou. Sa spécialité ? De minuscules narrations comme la Ménagère et le Peseur d’Or. Avec La Femme Hydropique (1663), le maître de la peinture « fine » nous présente un salon de 68 cm où l’on découvre un médecin en pleine analyse… Continue reading

L’ORACLE DE DELFT

L’Astronome ou plutôt L’Astrologue (1668). Voilà un titre qui hésite entre deux options pourtant bien distinguées par le dictionnaire : « Astronomie (n.f.) : Science qui étudie les positions relatives, les mouvements, la structure et l’évolution des astres » – « Astrologie (n.f.) : Discipline ayant pour objet l’étude des corrélations entre la configuration, la… Continue reading

LE TRIOMPHE DE L’ARC

Lorsque Bouchardon achève L’Amour se faisant un arc de la massue d’Hercule, sa renommée est déjà faite. Collectionné par les grands noms du moment, le sculpteur réalise tout : buste, calvaire, fontaine, statue monumentale… Bouchardon ploie sous les commandes mais il a du ressort, comme l’arc de son Cupidon. C’est le roi Louis XV qui lui commande… Continue reading

UN PROFIL PAS TRÈS LYS

Au Musée du Louvre, les escalators de l’aile Richelieu remontent le temps à leur manière. Depuis les marbres baroques de la cour Puget, ils élèvent les visiteurs vers le Moyen-âge, les Flandres du XVIIe ou le Second Empire de Napoléon III. Chaque étage présente à son entrée une oeuvre “phare” pour attirer le visiteur dans… Continue reading

PRIX AU DÉPOURVU

Au Louvre, les salles de la Renaissance du Nord sont assez sages. La turbulente peinture du XVIIe siècle ne fait pas encore hurler les salles de classe et les villages avinés, les pavillons bataves de la Compagnie des Indes ne plastronnent pas encore sur toutes les mers. À l’époque, ce sont les portugais qui maîtrisent… Continue reading

LA DETTE AU CARRÉ

Au Louvre, les salles de Mésopotamie présentent la paperasse de l’Histoire : contrats de vente, code pénal, abécédaires, calendriers, courriers de fonctionnaires… Après plusieurs millénaires, tout devient précieux. Ça donnerait presque envie de collectionner le calendrier des pompiers. Vers -3000, les échanges commerciaux explosent au Moyen-Orient. Les gouvernances rangent leur chambre. On invente les standards de mesure, d’écriture,… Continue reading

L’AUBERGE DE (FIN DE) JEUNESSE

Au Louvre, les petites salles prunes de l’Ecole du Nord présentent une multitude de scènes de genre géniales. Un quotidien corrosif et cocasse où se côtoient arracheurs de dents crispés, alchimistes préoccupés, maîtres d’école dépassés et villageois avinés. Certaines scènes sont assez crues. Dans La Kermesse (1635), Rembrandt présentent des villageois qui éructent dans un coin… Continue reading

PROMENONS-NOUS DANS LES VOIX…

Sous la verrière de l’aile Richelieu, on voit pousser des arbres et des marbres. Parmi les nymphes, les lions et les chevaux, une Jeanne d’Arc se planque dans un coin. Une gueule d’ange du Moyen-Âge en pleine conversation avec le ciel. Celle qui fut le jouet de son roi Charles VII pour bouter les anglais… Continue reading

2 ÉPÉES CONTRE UN CURÉ

Relique de luxe qu’on reluque relax. Ce coffret, qui renferme peut-être un ongle, une oreille ou un bout de narine, figure la nuit du 29 décembre 1170 où Thomas Becket se fait découper dans sa cathédrale. Le commanditaire de l’expédition est Henry II, un roi anglais quelque peu échaudé par son archevêque de Canterbury. Pourtant,… Continue reading